Questions fréquentes

FAQ

Dois-je transférer ma prestation de libre passage issue de rapports de travail antérieurs dans la nouvelle caisse de pension?

En cas d’entrée en poste, la loi exige que la totalité de la prestation de libre passage soit transférée dans la nouvelle caisse de pension.

Dans quels cas puis-je demander le versement de mon capital du deuxième pilier ?

La sortie du deuxième pilier et le versement en espèces de la prestation de libre passage qui en découle ne sont possibles que dans quelques cas exceptionnels. Par exemple, si vous quittez la Suisse ou si vous vous mettez à votre compte. Si la prestation de sortie est inférieure à votre cotisation annuelle, vous pouvez demander le versement en espèces de votre avoir de vieillesse.

Je quitte la Suisse. Puis-je retirer la totalité de mon épargne du deuxième pilier ?

La législation actuelle permet en principe un versement en espèces de l’épargne de la caisse de pension en cas de départ définitif de la Suisse. Une distinction doit toutefois être faite entre l’avoir obligatoire et l’avoir surobligatoire. Si vous émigrez dans un pays avec lequel la Suisse a conclu une convention de sécurité sociale qui régit également la prévoyance professionnelle, vous ne pourrez retirer que votre avoir de vieillesse surobligatoire. Le reste est transféré sur un compte de libre passage de votre choix. Vous trouverez une liste de tous les pays avec lesquels la Suisse a conclu une convention de sécurité sociale sous : (https://www.bsv.admin.ch/bsv/de/home/sozialversicherungen/int/grundlagen-und-abkommen/sozialversicherungsabkommen.html ).  

Si vous émigrez dans un autre pays, vous pouvez retirer la totalité de vos avoirs de CP. Pour plus d’informations sur le paiement en espèces lors du départ à l’étranger, consultez http://www.sfbvg.ch/xml_3/internet/de/application/d3/f13.cfm

Important : Le versement en espèces est soumis à l’impôt à la source et n’a lieu qu’après l’abandon du domicile en Suisse.
 

Puis-je toucher mes allocations de retraite si je me mets à mon compte ?

Si vous commencez une activité indépendante, vous pouvez vous faire verser l’argent de la caisse de pension. En agissant de la sorte, vous prenez également la responsabilité de planifier votre prévoyance vieillesse. Vous pouvez vous affilier volontairement à une caisse de pension ou verser un montant maximal plus élevé dans le 3e pilier.

Je change d’employeur. Vais-je recevoir l’argent de la caisse de pension ?

Non. La prestation de sortie est transférée à l’institution de prévoyance du nouvel employeur. Vous recevrez un courrier de votre nouvelle caisse de pension vous demandant de transférer votre prestation de libre passage. Si, lors de votre changement d’emploi, vous n’indiquez pas de nouvelle caisse de pension, ni de compte de libre passage auprès d’une banque ou de police de libre passage d’une compagnie d’assurance, l’argent sera transféré à la fondation supplétive LPP.

Que devient mon capital de caisse de pension si je n’informe pas la fondation collective UWP de mon changement de caisse de pension ?

Si la caisse de pension ne reçoit aucune indication sur la destination de l’argent, elle le place après environ 6 mois sur un compte de libre passage auprès de la Fondation institution supplétive LPP Stiftung Auffangeinrichtung BVG, conformément à l’art. 4, al. 2 LFLP.

Que devient mon argent si je perds mon emploi ?

Si vous êtes en âge de travailler et que vous ne trouvez pas d’emploi, il s’agit pour la caisse de pension d’une sortie, d’un point de vue technique. La prestation de libre passage épargnée doit donc être transférée. En l’absence d’employeur régulier, l’argent est versé sur un compte de libre passage d’une banque ou sur la police de libre passage d’une compagnie d’assurance que vous aurez désignée. 

À défaut, l’argent est transféré à la Fondation institution supplétive LPP. Celle-ci a d’autres missions en cas de chômage :
•    la mise en œuvre de la prévoyance professionnelle obligatoire des personnes au chômage pour les risques de décès et d’invalidité.
•    l’admission de personnes au chômage qui quittent la prévoyance professionnelle obligatoire et qui souhaitent la poursuivre à titre facultatif.

Puis-je percevoir un capital au lieu d’une rente de vieillesse ?

Oui, les assurés actifs peuvent percevoir tout ou partie de leur capital à la place de la rente de vieillesse lors de leur départ à la retraite. Veuillez consulter à ce sujet les dispositions du règlement de prévoyance. La demande de versement du capital doit être communiquée à la fondation collective UWP au plus tard 3 mois avant le départ à la retraite via le formulaire. Les personnes mariées doivent obtenir le consentement écrit de leur conjoint.

Combien de temps à l’avance dois-je annoncer un retrait de capital à la retraite ?

3 mois

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un retrait de capital ?

Les avantages d’un retrait de capital sont :
•    Possibilité d’amortir l’hypothèque afin de pouvoir réduire le coût de la vie
•    Flexibilité financière
•    Les décisions de placement peuvent être prises individuellement
Les inconvénients d’un retrait de capital sont :
•    L’impôt sur les versements de capital est dû
•    Le risque de longévité doit être supporté par l’assuré
•    Le capital doit être géré et exploité par soi-même (jusqu’à un âge avancé).

Quels sont les avantages et les inconvénients de la perception d’une rente ?

Les avantages d’une rente sont :
•    La rente reste toujours au même niveau et est versée à vie
•    Pas de frais, pas de risque et pas de responsabilité pour la garantie de revenus
Les inconvénients d’une rente sont :
•    Elle doit être entièrement imposée comme un revenu
•    Aucune influence sur les décisions de placement de la caisse de pension
•    Si la durée de versement de la rente est courte, la partie non utilisée n’entre pas dans la succession, mais est versée à la caisse de pension (solidarité entre les bénéficiaires de rente).

Ma rente de vieillesse en cours est-elle assurée ?

Oui, votre rente de vieillesse est garantie par le Fonds de garantie LPP jusqu’à un montant d’environ 92 610 CHF par an.

Qu’est-ce qu’un taux de conversion et comment est-il calculé ?

Age Femmes Hommes
58 4.30% 4.15%
59 4.45% 4.30%
60 4.60% 4.45%
61 4.75% 4.60%
62 4.90% 4.75%
63 5.05% 4.90%
64 5.20% 5.05%
65 5.35% 5.20%

Regardez notre vidéo à ce sujet dans votre application UWP.

Pourquoi le capital est-il rémunéré à un taux toujours plus bas ?

La rémunération des avoirs de vieillesse dépend du rendement des placements généré par la caisse de pension et des réserves disponibles de la caisse. Au cours des 20 dernières années, le niveau des taux d’intérêt a baissé et les caisses ont également dû dépenser beaucoup d’argent pour financer les pensions en cours, ce qui a consommé des réserves. Cela explique la baisse des taux d’intérêt. Pour les assurés, c’est toutefois beaucoup moins grave que prévu. Car au cours de ces 20 années, les salaires ont également moins augmenté et le renchérissement a été très faible, de sorte que le taux d’intérêt réel des avoirs de vieillesse, mesuré par rapport aux salaires, est toujours au même niveau qu’il y a 20 ans !

Que dois-je prendre en compte spécifiquement lors du retrait du capital à la retraite ?

Si vous souhaitez percevoir un capital à la retraite, vous devez effectuer votre dernier rachat facultatif au plus tard 3 ans (calculé au jour près) avant le versement prévu du capital. Sinon, vous ne pourrez plus déduire ce rachat de vos impôts.

Les personnes invalides ou partiellement invalides peuvent-elles encore choisir l’option capital au lieu de la rente à l’âge de 65 ans ?

Oui.

À quoi sert un rachat ?

Un rachat sert à combler les lacunes de prévoyance (années de cotisation ou d’assurance manquantes). Veuillez consulter le formulaire de rachat que vous voudrez bien nous retourner complété et signé si vous souhaitez effectuer un rachat.

À quoi dois-je veiller lors d’un rachat ?

Si vous souhaitez améliorer votre prévoyance vieillesse, vous devez d’abord vous assurer que vous effectuez vos versements annuels sur un compte du pilier 3a. En effet, de tels versements ne seront pas possibles de manière rétroactive, contrairement à la caisse de pension. Ensuite, vous devez garder à l’esprit que les rachats dans la caisse de pension ne vous sont pas accessibles à long terme. Vous devez donc uniquement verser des fonds dont vous n’aurez pas besoin pour subvenir à vos besoins dans les années à venir.

Il y a des années, j’ai effectué un retrait anticipé pour l’achat d’un logement. Puis-je quand même effectuer des rachats volontaires dans la caisse de pension ?

Oui, si vous avez un déficit de rachat, vous pouvez effectuer des rachats volontaires. Cependant, le principe suivant s’applique : « Remboursement d’abord, rachat ensuite ». Cela signifie que vous devez d’abord rembourser le montant que vous avez perçu à l’époque. Une fois le remboursement effectué, vous pouvez demander le remboursement des impôts sur les versements en capital payés à l’époque. Il faut attendre d’avoir remboursé intégralement le retrait anticipé pour pouvoir à nouveau effectuer des rachats, que vous pourrez déduire intégralement de vos impôts sur le revenu.

Comment financer une retraite anticipée ?

Vous pouvez gérer un compte prévu à cet effet dans votre caisse de pension et y effectuer des versements uniques ou réguliers. Contactez votre gestionnaire de compte.

Qu’advient-il de mes rachats facultatifs de CP si je décède avant la retraite ?

Tous vos rachats facultatifs de CP sont versés à vos survivants sous forme de capital décès supplémentaire.

Que dois-je prendre en compte spécifiquement en cas de rachats volontaires et de retrait de capital prévu à la retraite ?

Si vous souhaitez percevoir un capital à la retraite, vous devez effectuer le dernier rachat facultatif au plus tard 3 ans (calculé au jour près) avant le versement prévu du capital. Sinon, vous ne pourrez plus déduire ce rachat de vos impôts.

Comment procéder pour déclarer un partenariat de vie ?

Le partenariat donnant droit à des prestations doit être communiqué par écrit à la fondation par l’assuré, au plus tôt une fois les conditions d’octroi remplies (cinq ans d’existence du partenariat ou enfants communs), au moyen du formulaire mis à disposition par la fondation. Cette communication doit être signée par les deux partenaires. Dans tous les cas, ce sont les relations au moment du décès de l’assuré qui sont déterminantes pour le versement au partenaire survivant d’une rente de partenaire.


Ou suivez les instructions de votre application. Celle-ci vous guidera étape par étape.

Quelles sont les conditions à remplir pour avoir droit à une rente de partenaire ?

Selon le règlement de prévoyance, article 20.4, un partenariat de vie (également entre personnes de même sexe) ouvre droit, en cas de décès de la personne assurée, à une rente de partenaire pour le partenaire survivant, si les conditions cumulatives suivantes sont remplies au moment du décès :
•    les deux partenaires ne sont pas mariés ;
•    les partenaires ne présentent aucun lien de parenté ni un lien d’alliance avec l’enfant du conjoint ;
•    le partenaire survivant a fait ménage commun sans interruption avec l’assuré et a formé une communauté de vie avec lui au cours des cinq dernières années précédant le décès de l’assuré ou
•    le partenaire survivant a fait ménage commun avec l’assuré au moment du décès et a un ou plusieurs enfants à sa charge ou
•    le partenaire survivant a fait ménage commun avec l’assuré au moment du décès et l’assuré à subvenu à son entretien de manière substantielle.
Pour plus d’informations, consultez notre fiche d'information.

Pour plus d’informations, consultez notre fiche d'information.

Quel document soumettre en cas de partenariat de vie ?

Suivez les instructions dans votre Application. Celle-ci vous guidera étape par étape.

Quels sont les effets d’un changement de bénéficiaire ?

En cas de versement d’une rente de partenaire et si l’avoir de vieillesse épargné jusqu’au jour du décès ne suffit pas à financer la rente, la différence est versée aux survivants sous forme de capital-décès supplémentaire. Si vous souhaitez que ce capital revienne également à votre partenaire, nous vous prions de nous en informer au moyen du formulaire « Changement de bénéficiaire » ci-joint. Pour plus d’informations, consultez notre fiche d'information concernant le changement de bénéficiaire.

Comment dois-je procéder si je souhaite bénéficier d’un versement anticipé ?

À tout moment, l’application UWP vous permet de consulter le montant de votre avoir de vieillesse. Vous pouvez remplir une demande de versement anticipé à l’aide du formulaire de l’application. 
Si vous n’avez pas installé l’application UWP, l’UWP vous communiquera volontiers, sur demande, le montant actuel du capital disponible et vous transmettra un formulaire de demande avec des documents d’informations. Après réception du formulaire de demande dûment rempli et des pièces jointes nécessaires, nous procédons à sa vérification et au virement du montant.

Dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement, quel est l’impact d’un versement anticipé sur mes prestations servies par ma caisse de pension?

Un versement anticipé entraîne une réduction de la prestation de vieillesse correspondant à la somme versée.

Quand doit-on signaler une incapacité de travail à la caisse de pension ?

La notification doit être faite :
Pour cause de maladie, soit en cas d’incapacité de travail de 30 jours, soit en cas d’absences répétées de plus courte durée pendant une année.
En règle générale, les accidents peuvent être déclarés après 90 jours d’absence pour cause d’accident. Veuillez nous annoncer l’incapacité de travail au moyen de nos formulaires officiels.

Comment puis-je vérifier si j’ai encore des avoirs de caisse de pension provenant de rapports de travail antérieurs ?

En cas de doute concernant le transfert des avoirs de caisse de pension de vos précédents contrats de travail vers votre caisse de pension actuelle, contactez la centrale du 2e pilier.

Login